• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

L’ouverture permanente au monde extérieur est un must qui nous  invite à regarder constamment autour de nous, à importer les solutions qui ont fait leurs preuves ailleurs et à changer.

Qu’arrive-t-il à ceux parmi nous qui refusent de s’adapter à leur environnement et à adopter les idées pertinentes, y compris celles des autres ? La réponse est simple. Ils s’enferment dans leur suffisance et deviennent de plus en plus arrogants. Leur vision est insulaire,  limitée à leurs propres idées. Ils ont l’illusion de l’excellence et ne se gênent pas pour critiquer voire mépriser ceux et celles qui ne pensent pas comme eux.

  1. L’information n’est pas un « privilège » mais un « outil de travail ».
  2. L’information n’est « utile » que lorsqu’elle est partagée
  3. La « rétention d’information » donne l’illusion de détenir un pouvoir qui rapidement se retournera contre celui qui la détient.
  4. Rechercher l’information appropriée, la faire circuler, la suivre, ne s’improvisent pas.
  5. Il faut former les collaborateurs et définir des objectifs simples et précis en matière de remontée de l’information.
  6. Curieusement, l’information la plus difficile à trouver est à l’intérieur  et non à l’extérieur de l’entreprise.
  7. S’il faut partager l’information, c’est qu’à tout moment, elle  est un outil de communication qui rapproche et qui contribue au décloisonnement.

La valeur pédagogique du suivi de ce qui se passe autour de nous, s’apparente ainsi  à l’apprentissage et au partage ; chacun selon sa spécificité et sa compétence.

Pierre Achard

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close