• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

La timidité traduit avant tout une confiance en soi bien en-deçà de ce que nous valons. Elle est entretenue par les critiques négatives incessantes que nous formulons à notre égard. Rien ne va et tout est moins bon que ce qui s’observe chez le voisin. Les timides regardent les atouts des autres qu’ils se plaisent à comparer à leurs propres vulnérabilités. Du coup, ils sont constamment dévalués et préfèrent se retirer que d’aller vers les autres. Tout cela n’est pas bien grave. Il le devient dès l’instant où il entraîne un trouble du comportement et leur isolement.

Réservé,  le timide ne donne pas aux autres l’occasion de le connaître. Sa peur d’être rejeté freine toute initiative en leur direction. Il ne fera pas le premier pas ; même s’il en meurt d’envie. Du coup, que d’occasions et de rencontres manquées.

Incapable de parler de lui sans se dénigrer ; il a du mal à vous regarder dans les yeux. Tout cela, parce qu’il ne cesse d’entretenir en lui, un langage interne dévalorisant qu’il ressasse sans arrêt. Non seulement il est convaincu de ne pas être à la hauteur,  mais il ressent au fond de lui un sentiment d’inutilité sociale ; sorte de parasitisme  de celui qui n’a rien de bien glorieux dans son palmarès.

En refusant de se faire confiance, il invite les autres à le dénigrer dans un débordement dominé par l’exagération et la caricature.

Alors, si vous êtes timide, commencez par mettre un terme aux critiques incessantes que vous vous faites. Vous en êtes capable. Respirez un bon coup et admettez que si certains vous ont peut-être rejeté par le passé ; tous n’auront pas cette attitude ; et vous ne serez pas rejeté tout le temps. Vous valez certes la peine que l’on vous connaisse ; encore faut-il nous donner la possibilité de le faire.

Ce que vous dites de vous-même est en grande partie  la raison de votre timidité. Défier ce langage interne qui vous ruine de dedans. Faites confiance. Vous connaissez certes plus d’une personne qui souhaite se rapprocher de vous. Qu’attendez-vous pour aller vers elles ? Je suis certain qu’elles ne vous rejetteront pas.

Pierre Achard

Dr Pierre Achard -Comportementaliste. Conseil en entreprises-Coaching M: 33-603083406

 

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close