• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Ce programme est remis et expliqué à toute personne entrant en contact avec le jeune autiste. Dans les articles (1) et (2), nous avons développés deux priorités ; entrer en contact, face à face en respectant ses choix  et la recherche d’interactivité à travers les  échanges. L’objectif est de multiplier les opportunités de communication et d’apprentissage. Dans cet article, nous développons la réciprocité dans les échanges.

Ce que nous faisons

A travers le regard, la parole, les sons : nous exploitons tout un arsenal pour  lui permettre de mieux apprécier ce qu’est  la communication avec l’autre  L’imitation, le regard les yeux dans les yeux, la réciprocité dans les échanges (toi, moi) sont de redoutables atouts pour apprendre. Nous échangeons en chantant. Le chant est un excellent stimulant pour échanger

Pourquoi nous le faisons*

Le jeune autiste ne se rend pas compte que l’échange qu’il a se fait entre deux personnes. Il porte peu d’attention aux gestes, voix et au regard de l’autre Les échanges n’ont pas un sens suffisant pour lui permettre d’exprimer un désir, un choix, une volonté L’accompagnateur ou parent, décide pour lui. Plus on décide à sa place, plus il reste en retrait. Plus il banalise le partage et réduit ses opportunités d’apprentissage

Comment procéder ?

  1. Nous allons faire le moins possible à sa place. Rien qu’il puisse faire seul ne sera fait à sa place
  2. Il fera le plus possible. Tout ce  qu’il peut faire seul ne sera pas fait à sa place
  3. Listez les activités qu’il ne fait pas seul et qu’il peut faire sans aide
  4. Listez les activités que vous faites à sa place et ne devez plus faire
  5. Pour l’aider à faire, lui proposer au moins deux alternatives. Il choisira (et non vous).
  6. Commencez par les activités qu’il aime faire et que vous avez déjà listées
  7. Insistez pour l’aider à passer à l’action et non pour le punir. Exemple : décider et agir donnent droit à un Coca
  8. Toujours se positionner face à lui, servir une petite quantité pour qu’il vous regarde et en redemande
  9. Résistez à la tentation de faire vite à sa place. Ne soyez pas pressé
  10. Créez des situations où il a besoin de votre aide. Ne la donner que s’il s’exprime ou fait un geste et en petites doses
  11. En l’absence de réaction de sa part, relancer la demande, créez le besoin  et attendre sa demande, son geste
  12. Transformez ce va et vient en jeu à deux – surtout aux moments des repas (se mettre en face de lui)
  13. Jeu de rôle (bonjour ; au-revoir.) une fois le geste, une fois les paroles et au début les 2 ensemble
  14. Mettre les affaires en place après le jeu (l’occasion de lui tendre les objets, attendre sa réaction et interagir)
  15. Exagérez vos gestes au début pour l’aider à comprendre
  16. Expliquez vos gestes par la parole simple et accessible
  17. Respectez son besoin de prédictibilité (aucune surprise, tout est annoncé longtemps à l’avance)
  18. Utilisez le besoin de prédictibilité pour le rassurer et lui faire comprendre ce qui suivra
  19. Recourir au chant. Toujours l’air qu’il connaît pour rompre un silence
  20. Encouragez certains réflexes au cours de l’apprentissage de l’autonomie et de la propreté
  21. Jamais deux choses à la fois
  22. Rien dans les mains pour avancer.
  23. Lui montrer ce qu’il doit mettre (chaussettes) et les nommer
  24. Rappelez-vous qu’il a peu tendance à vous imiter (raison pour faire quelque chose)
  25. Imitez ce qu’il vient de dire et demandez-lui de répéter ce que vous venez de dire
  26. Nous utilisons beaucoup le chant pour le faire parler et il faut persévérer
  27. Utilisez s’il le faut 2 objets identiques :faites ce qu’il fait et entraînez-le à faire comme vous
  28. Jeu des ressemblances d’objets (ressemblance de couleur, de formes etc.)
  29. Lui remettre la chaussette et attendre qu’il la mette (refusez toute dispersion, ne rien faire d’autres)
  30. Vous êtes en face de lui et vous attendez qu’il demande « l’autre chaussette » avant de la remettre
  31. On attend. Le Coca en récompense (toujours des petites quantités pour qu’il en redemande

Pierre Achard

Inspiré des travaux de S. Greespan et de l’approche ESDM (Early Start Denver Model). Travaux indispensables pour sortir de la pression psychanalytique restée en vogue dans notre pays.

 

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close