• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Certains croyants pensent qu’en éliminant l’infidèle et en commettant l’irréparable  dans l’intérêt de Dieu ou de la religion ; non seulement ils iront au paradis mais qu’ils y trouveront des vierges mises à disposition pour les féliciter de leurs forfaits. Une vision caricaturale et restrictive qui nourrit l’intolérance.

Au  vingtième siècle, ce type d’affirmation choque et met mal à l’aise. Dieu serait chargé de récompenser la violence. Il  renonce par là-même à ses attributs classiques à savoir, d’être juste, miséricordieux et bien entendu l’aboutissement de tout ce qui est beau et bon. Le   décalage s’empare du récit  pour ne retenir qu’une version négative d’une foi qui a traversé les siècles et a séduit des millions de fidèles.

Les croyants s’en plaignent  à juste titre et essaient de défendre leurs convictions. Ils ne donnent pas l’impression de percevoir à quel point ces caricatures finissent par l’emporter et les atteindre.  Ils  font peu de gestes pour remettre à plat les affirmations perçues comme menaçantes et bien difficiles à prouver en 2013. Ils se contentent de s’attaquer à ceux-là mêmes qui les invitent à en débattre. Il faut savoir se remettre en question; il faut savoir s’adapter. Cet appel s’adresse à tout le monde sans exception.

Refuser toute critique positive pour une lecture plus proche de ce qui est attendu d’une religion est une erreur. Se réfugier derrière la condamnation de toute  stigmatisation ne suffit pas. Après tout, nous sommes tous citoyens d’un même pays et nous avons tous le devoir de vivre ensemble en toute quiétude. Il y va de notre avenir commun et de celui de nos enfants.

La phobie est une peur non justifiée et basée sur des interprétations qui n’ont aucun lien avec la réalité. La peur est par contre une réalité qui empêche le mieux vivre ensemble. Elle naît souvent  des croyances jugées menaçantes et décalées. Elle est fondée sur des faits, des écrits, des affirmations réelles ou perçues  qui dérangent ceux qui ne les partagent pas.

Levons le voile et faisons-le dans l’amitié , la sincérité et la volonté de partager ensemble les mêmes valeurs. Mettons-nous d’accord sur une interprétation spirituelle, officielle et crédible de  nos croyances religieuses pour qu’il n’y ait aucune place à l’ambiguïté au doute ou à la peur. Faisons-le  en conformité et dans le respect de nos valeurs républicaines. Il est plus urgent de réussir les réformes intracommunautaires, que de passer sa journée à se plaindre de la stigmatisation des autres.

On ne change pas les autres avant de changer soi-même. Encore faut-il avoir le courage de faire ce qui n’a jamais encore  été fait.

Pierre Achard

Comportementaliste, conseil aux entreprises, formation et préparation aux changements individuels et d’équipes. Coaching. Life-Map 0603083406

 

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close