• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Nous proposons une liste non exhaustive de certaines contraintes imposées par l’appartenance à une équipe. L’objectif est de garder en mémoire les plus importantes d’entre elles ; celles qui nous pèsent et qu’il va falloir travailler en priorité. Nous prenons ainsi conscience à quel point la réussite d’une performance d’équipe est à la fois, difficile et en continuel remaniement. Il suffit d’un manquement à l’esprit d’équipe ou à la solidarité de la part d’un équipier et surtout de la part du leader pour remettre en jeu les acquis, revenir en arrière et reconstruire.

Contraintes N°1. Avoir un but commun avec les autres soit une Identité du but

  1. Ne pas jouer un rôle personnel
  2. Ne pas travailler pour soi
  3. Travailler pour l’équipe
  4. Avoir un but collectif, accepté et voulu

Contraintes N°2. La volonté de réaliser avec les autres soit  le Souci d’efficacité

  1. Pluralité des rôles
  2. Collectivement responsable
  3. Coordonner ses efforts : esprit d’équipe*
  4. Intentionnalité de victoire en équipe

Contraintes N°3. Adhésion plénière et libre au groupe ; soit le sentiment d’Appartenance

  1. Se conduire en équipier
  2. Renoncer à un certain degré de liberté
  3. Accepter la discipline du groupe
  4. Concertation des actions avec les autres
  5. Pas trop de coopération inconditionnelle
  6. Pas trop de compétition

Plus les coéquipiers sont motivés pour le travail, plus les contraintes de rester ensemble leur paraissent secondaires. Ainsi, l’équipe gagne en cohésion, et le désir de réussite collective reste grand.

Pierre Achard

 

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close