• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Très souvent, nous sommes enfermés dans un univers d’a priori et d’affirmations qui faussent notre évaluation de la réalité et limitent notre capacité à agir. Voici quelques « déclarations » dont certaines nous sont familières et qui limitent notre capacité à agir.

5ème affirmation : « Je me suis engagé sur une voie que je ne maîtrise pas ». « Mon Dieu, quelle galère » En réalité : Certaines tâches sont  très complexes et nous prennent beaucoup de temps.  D’autres  seraient traitées plus rapidement entre des  mains plus expertes. Apprenons à décloisonner en nous tournant vers des  partenaires qui en savent plus. Simplifions en scindant une tâche complexe en des composants plus accessibles. Ce qu’il faut faire : (a) Je partage avec les autres (b) Je joue le décloisonnement et l’interactivité (c) Je divise une tâche difficile en ses composants

6ème affirmation : « J’ai simplement oublié ce que je devais faire ». « Ce n’est pas de ma faute si j’ai oublié » ; « Ça arrive à tout le monde d’oublier » En réalité : Nous sommes  bousculés toute la journée et il est tout à fait normal d’oublier certains engagements.  Notons  les rendez-vous et les tâches prioritaires. Notre mémoire sature elle aussi. Ce qu’il faut faire : (a) Je planifie (b) Je prends note (c) Je ne laisse rien aui hasard  (d) Je consulte mon agenda la veille au soir

La dispersion nous affaiblit et réduit notre efficacité. Restons dans les domaines que nous maîtrisons. Apprenons. Changeons en intégrant de nouvelles acquisitions mais évitons de disperser nos efforts et nos moyens

Pierre Achard

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close