• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

François ne cache pas toutes les difficultés qu’il ressent dans son rôle de père. Pour lui, sa partenaire n’est pas non plus préparée à jouer pleinement le sien. Lorsque le contexte devient difficile, son rôle de père s’alourdit d’incertitudes et  devient encore plus compliqué, voire tout simplement pénible.

Pour François, apprendre à conduire donne la possibilité de s’exercer et d’appliquer un certain nombre de règles apprises et qui ont fait la preuve de leur efficacité. Passer son permis ouvre la voie à la conduite avec un minimum de garanties pour ne pas se tromper. Pour devenir parents, les candidats à l’union sacrée n’ont rien à apprendre, aucun cours à suivre, ni d’épreuves à passer. Ils deviennent du jour au lendemain père et mère sans vraiment avoir appris au préalable les conditions minimales d’exercice de cette nouvelle fonction.

La naissance d’un enfant handicapé ne facilite pas la tâche des parents qui se retrouvent encore plus démunis. Autour d’eux, il y a beaucoup trop de donneurs de leçons et les conseillers ne manquent pas. Il leur faut regouper l’ensemble des apports  pour mettre en place un système opérationnel porteur d’espoir et efficace. Cela s’apprend.

Pour les parents,  la qualité de leur engagement et leur dévouement vont au-delà de tout apprentissage. Suffit-il d’aimer pour neutraliser les menaces que leurs enfants devront affronter ? Malheureusement,  leur implication et leurs bonnes volontés,  ne mettent pas obligatoirement  leurs enfants à l’abri de tout risque. Ils devraient vivre avec l’idée que tout peut arriver,  y compris dans les foyers les plus attentionnés.

Qu’en est-il, en présence d’un enfant qui pose des problèmes dès les premiers jours de vie ? Autant reconnaître, que nous sommes nombreux parents  à exercer un rôle pour lequel nous n’avons pas été préparés. Mais nous apprenons plus vite que prévu et nous sommes dans l’ensemble parmi les plus performants.

Le dévouement à la longue prendra le dessus sur toutes autres considérations.  Car, si l’indifférence et le rejet dérangent ; le dévouement par contre déclenche une vague d’admiration et de considération pour les efforts fournis.

Notre entourage prend conscience, qu’à force d’aimer son enfant, nous finissons par l’entourer d’un film protecteur invisible qui le rend à son tour attachant aux yeux des autres. Amour et dévouement ne laissent pas indifférents.

Pierre Achard

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close