• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Le bon capitaine ne recherche pas les tourbillons, il les surmonte lorsqu’ils se présentent.

Tout commence par une attirance fortuite pour une personne que l’on croise. On y pense occasionnellement. Une place se libère progressivement dans notre esprit et elle s’y installe. On s’arrange pour la rencontrer plus souvent. Elle prend au fur et à mesure  plus d’importance et nourrit copieusement nos fantasmes. Les contacts deviennent plus fréquents et se prolongent. Le virus de la séduction agit à bas bruit. L’attirance physique ne se cache plus et désormais l’intentionnalité des rencontres ne fait plus de doute. Le bon capitaine est en plein tourbillon de  réalité.

L’intérêt commun grandit et se structure. L’échange s’intensifie et l’on passe aux confidences. Les sentiments s’invitent dans la relation. Les choses se compliquent. Au foyer l’épouse s’étonne de certains changements et s’inquiète. L’affection qui lui était réservée se raréfie. Les contacts physiques aussi. Que s’est-il passé ? Une aventure pour lui, pour elle et les enfants ; une tragédie.   Le constat est douloureux mais bien réel. « Il est désormais trop tard »!

Les deux tourtereaux prennent des risques pour se voir  plus souvent. On les découvre ensemble. On les surprend. Le tourbillon se transforme en tornade. Venu le temps de la séparation. Les époux d’hier ne sont plus ensemble. Un nouveau couple s’est formé. Tout est beau en apparence. Ils  apprennent à mieux se connaître. Apparaissent alors les points de divergence. Le gazon n’était pas aussi vert de l’autre côté de la clôture.

Sur son chemin, il ou elle croise une nouvelle silhouette qui l’intrigue. Rien d’officiel et tout en cachette. Le cycle infernal reprend. Il suggère des ajustements dans l’espoir d’effacer les imperfections du partenaire.

La vigilance s’impose quand il s’agit de défendre son couple. Rappelons que sauf conflits majeurs,  le plus beau cadeau que les parents puissent faire à leurs enfants est de rester ensemble. Apprenons à gérer notre relation comme un investissement.  Cela ne s’improvise pas.

N’aurait-il pas été plus sage de mieux arroser son gazon que de chercher l’illusion  au-delà de la clôture ?

Pierre Achard

2 Commentaires

  1. wow!!! sinceres felicitations pour cet article tres enrichissant!!! bonne continuation!!!

Laissez une réponse à Pierre

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close