• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Les dangers de dévoiler imprudemment des documents confidentiels sont une réalité qui échappe souvent aux scientifiques trop pressés de publier les résultats au mépris des règles élémentaires de sécurité de l’information. Une communication abusive portant sur une voie de recherche peut entraver les efforts de toute une équipe et retarder, voire empêcher l’exploitation d’un axe donné.

J’ai encore le souvenir d’un chercheur à Boston qui au cours d’un dîner convivial, s’est laissé emporter par son enthousiasme technique et je le voyais révéler des confidences techniques qui auraient pu « antérioriser » ses brevets non encore déposés. Lorsque je l’ai interrompu pour qu’il n’aille pas trop loin dans ses divulgations, il  a compris et nous avons gardé l’estime d’une relation positive centrée sur la coopération entre nos deux équipes.

  1. Un équilibre est à trouver entre le partage de l’information et sa protection ;
  2. Sans entretenir l’obsession d’une sécurité exagérée, un certain nombre de mesures doivent être discutées et décidées pour protéger l’information vitale ;
  3. Il en est de même de la définition des informations à divulguer et celles à ne pas communiquer ;
  4. Vérifier que les documents écrits et destinés à l’ensemble du personnel ne contiennent pas des informations compromettantes. Après tout, quel besoin de diffuser à large échelle ce qui ne peut intéresser qu’une poignée d’individus.
  5. Méfiez-vous des stagiaires zélés. Ils voient tout et peuvent s’intéresser à enregistrer vos méthodes.
  6. Evitez les collaborateurs incapables de garder l’information confidentielle. Ils sont plus nombreux qu’on veut bien le croire. Pour certains, diffuser une information confidentielle permet d’afficher un niveau de connaissance hautement stratégique. On se valorise mais on prend aussi des risques inutiles.
  7. Une liste de diffusion en fonction du degré de confidentialité des documents est indispensable. De même le port des badges et accès sélectif à tel ou tel autre secteur de pointe.

Pierre Achard

 

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close