• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Ne mettez pas vos enfants sous l’étendard d’une soumission à des données religieuses irrationnelles et interdisant toute critique.

Les parents n’ont pas le droit d’enseigner des irrationalités à leurs enfants. Il s’agit d’un endoctrinement qui se fait à sens unique. Aucune contestation n’est alors autorisée. L’enfant reçoit l’information et l’interprétation qui va avec. Les parents sont ainsi rassurés. Il n’y aura pas de  résistance de sa part. Aucune dissidence n’est permise. C’est déjà au départ la dictature de la pensée unique et l’illusion d’une vérité partagée et non imposée.

Les parents doivent s’interroger sur leur rôle pour apprendre à leurs enfants, le respect de l’autre et de la différence, ce qu’est la liberté d’expression et son intérêt lorsqu’elle s’exerce harmonieusement. Le tout se fera bien entendu, dans le respect de leur originalité et de leur potentiel d’épanouissement.  Par la suite, l’enfant se définira en être libre de croire ou de ne pas croire, capable de créer, d’interpréter et de construire.

On fait souvent référence au choix de vacciner ou de ne pas vacciner son enfant pour justifier l’initiation aux irrationalités: le ciel, l’enfer, le cheval ailé, la mer qui est scindée en deux, le paradis érotique en réponse aux frustration d’ici-bas et la liste est bien longue. Quand les parents décident de vacciner leurs enfants, cela ne choque personne. En imposant la vaccination les parents  se substituent à leurs enfants et décident ce qui est idéal compte tenu de l’état des sciences actuelles. Ce n’est pas le cas des religions où tout est question d’irrationalité, de choix individuels à l’écart de toute logique et en contradiction totale avec l’état actuel de nos connaissances.

 Que la religion soit partagée entre parents et enfants dans un contexte d’héritage culturel, cela reste acceptable. La rigueur morale n’est pas un monopole réservé aux seules religions. L’essentiel est de ne pas se substituer à lui pour le mettre sous l’étendard d’une soumission sans possibilité de faire un jour ou l’autre marche-arrière. Pire, le taguer d’apostat s’il venait à faire marche arrière.

Il y a longtemps que l’on sait que la terre est une sphère et qu’elle ne s’étale pas comme un tapis sur le sol. Il y a longtemps que les scientifiques nous ont expliqué l’absurdité de la fable d’Adam et Ève et du récit de la genèse en quelques jours. Faut-il continuer à mentir aux enfants?

Pierre Achard

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close