• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Il y a quelques années, avec un diplôme, quelques années d’expérience et de bonnes références, le marché de l’emploi vous était pleinement accessible. Aujourd’hui cela ne suffit plus car l’employeur ajoute à sa liste des exigences nouvelles, notamment une motivation réelle pour réussir les nouveaux défis,  l’aptitude à travailler avec les autres, la capacité à échanger et à interagir positivement avec les équipes en place et bien d’autres compétences.  Cela devient difficile pour tout le monde ; inutile de s’en cacher.

Ce qui se passe est simple à comprendre. Avec la crise et les difficultés économiques que nous rencontrons, chacun à son niveau et en fonction de ses responsabilités, met la barre toujours « plus haut ».  En d’autres termes, la liste des atouts recherchés chez les candidats à un CDI ne fait que s’allonger. La compétitivité vous positionne au cœur de la problématique de l’offre et de la demande. Pour certains d’entre vous les atouts d’hier semblent suffisants pour les mettre à l’abri de toute surprise. Ils ont tort. Pourquoi,  parce qu’il faut constamment vous mettre à jour.

Votre positionnement par rapport à ces exigences définit votre « employabilité potentielle «c’est à dire votre attractivité sur le marché du travail et dans votre domaine de compétence.  Votre flexibilité détermine également  votre aptitude à saisir les opportunités de développement et à amélioration vos acquis.

Comment évolue votre attractivité sur le marché du travail : 3 hypothèses

Hypothèse 1 : Atouts d’hier = Atouts recherchés : Votre employabilité  est grande

Hypothèse 2 : Atouts d’hier = Atouts non recherchés : Votre employabilité  est faible

Hypothèse 3 : Atouts d’aujourd’hui = Atouts recherchés : Votre employabilité  est grande

Votre progression  personnelle ne pourra pas se faire sans que vous adaptiez  vos vieilles habitudes pour  en acquérir de nouvelles. Voilà pourquoi, vous ne devez pas refuser de changer. Vos atouts d’hier ne sont pas obligatoirement les atouts recherchés aujourd’hui et encore moins demain: le changement est passé par là.

Pierre Achard

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close