• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Archives de la catégorie : Ici on partage

Les débats portent aujourd’hui sur la crédibilité des informations transmises par certains laboratoires pharmaceutiques quant à l’efficacité et à la sécurité des traitements qu’ils proposent. Pour tout prescripteur, la sacrosainte règle veut qu’un produit n’est intéressant que si son efficacité dépasse de loin les effets secondaires désagréables voire dangereux qu’il peut engendrer. Dès lors, la mission des laboratoires est simple. Il faut argumenter pour faire preuve d’efficacité et dans le même temps, éviter autant que possible de parler des effets adverses qui fâchent. Certains éléments leur permettent de noyer le poisson. En premier, il faut admettre toutes les difficultés administratives…

L’histoire de la Médecine nous montre qu’en matière d’allongement de notre espérance de vie, l’apport décisif a été celui des antibiotiques. Par contre, des progrès considérables sont enregistrés depuis plus de trente ans dans la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies métaboliques, notamment le diabète. La lutte contre le cancer marque inlassablement des points et apporte espoir et confort à de nombreux patients « étonnés » des résultats obtenus. De nos jours la triade, travail en équipes médicales pluridisciplinaires, recherche fondamentale et appliquée, enfin les progrès thérapeutiques constituent le socle sur lequel…

L’histoire qui suit a été rapportée par le Dr Timothy Quill. Le « Tchi-Tchi » était synonyme d’acharnement thérapeutique. Période où le malade impuissant subit les explorations les plus traumatisantes, avant que la mort ne vienne mettre un terme à ses jours. Ce débat reste certes d’actualité, il appelle à plus d’humilité dans l’approche des problèmes. Trois navigateurs échoués sur une île lointaine tombent aux mains d’une tribu primitive. Les sages de la tribu se réunissent pour sanctionner l’incursion inappropriée des étrangers sur leur terre ancestrale. Le chef de tribu accorde au premier la possibilité de choisir entre la mort…

L’amour qui lie Georges à Aline sombre dans la routine. Le couple donne l’impression de  n’avoir plus rien à se dire. La télévision assure l’échange et prolonge l’ennui. Leur relation n’a plus l’enthousiasme du début de leur rencontre. Pourtant ils sont ensembles parce qu’il est bon de se retrouver et que le besoin  de vivre en couple est plus fort que tout.  A deux, ils  partagent un confort que ni l’un ni l’autre ne pourrait obtenir en restant seul. Le sexe aussi tient une place confortable puisqu’il cimente leur liaison et  renforce le sentiment d’exister à deux. Et puis Georges…

C’est le titre d’un ouvrage que j’ai rédigé avec Jean Pierre Bernat ;  un ami, grand, très grand ami. Jean Pierre est mort des suites d’une maladie  éprouvante. Elle  n’a pas réussi pour autant à atteindre par sa cruauté, ni sa bonté intrinsèque ni son regard tendre et accueillant. Cet ouvrage nous l’avons rédigé ensemble. Nous n’étions pas toujours d’accord entre nous mais nous savions qu’un travail rédigé à nous deux serait bien plus utile que si chacun d’entre nous le faisait de son côté. Nous nous retrouvions tous les soirs vers 20heures à mon domicile. Nous partagions un repas simple…

Il est fréquent d’assister à un débat télévisé regroupant un certain nombre de participants autour d’un thème d’une importance capitale pour les téléspectateurs. L’animateur est supposé établir des liens entre les personnes et de mener les échanges pour que l’émission soit utile et à la portée de tous. Le temps de parole est calculé ; alors chacun en profite pour avancer ses points de vue et il le fait souvent sans intégrer ce qui avait été dit au préalable. Ses commentaires ne répondent pas à la question posée. Les participants ne cherchent pas à  communiquer mais à se justifier. Brusquement le…

La « communication sécurisante » est celle qui se développe entre personnes partageant les mêmes opinions et qui finit par les rendre critiques par rapport aux idées qu’elles ne partagent pas sans même se demander si ces dernières apportent un élément nouveau capable de les enrichir. L’a priori quel qu’il soit  est un vernis imperméabilisant l’esprit à tout échange et source d’appauvrissement collectif. Les idées irrationnelles que nous intégrons tout  au long de notre éducation,  ont ce pouvoir isolant qui nous maintient dans l’illusion des certitudes.  Il faut apprendre à vivre avec les réalités parallèles qui  font l’originalité de chacun  de nous  et…

Notre Blog a aussi pour objectif de nous apprendre et d’encourager le partage. Nous avons des choses à nous dire et nous le ferons sérieusement avec la volonté de construire et non d’imposer un point de vue. Sachons exprimer notre valeur et reconnaissons exactement nos avantages et ce que nous pouvons offrir. Rassemblons nos preuves et arguments ; sachons capitaliser en partant de nos atouts, et surtout restons à l’écoute. Nous voulons créer un style partagé qui nous unira au-delà de nos différences. «Travailler avec, plutôt que travailler pour ou contre». Faisons connaître notre signature personnalisée, notre originalité, notre expérience…

Close