• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Archives de la catégorie : Intelligence économique

« Dans notre entreprise, tout le monde fait de la veille ». Une mystérieuse épidémie de recherche de l’information s’est emparée de tous. Chacun dans son coin, chacun pour soi, pour son unité et le plus souvent sans trop savoir ce que recherche le voisin. Tout le monde fait de la veille sans axe prioritaire de surveillance en rapport direct avec les préoccupations de l’entreprise. L’essentiel est de produire de l’information même si l’on reste persuadé qu’elle ne sera jamais lue. En réalité chacun fait son travail bibliographique en rapport avec ses responsabilités et répond en cela à ses propres objectifs tout…

Sur notre bureau, l’ordinateur cohabite avec les mémos, les revues, les articles, les photocopies, les synthèses, les comptes rendus dont le volume augmente au fil des heures, alimenté par des télécopies, du courrier électronique au point de nous demander comment faire pour traiter la masse d’information que nous recevons ? Comment ne pas nous écrouler sous le poids du superflu, de l’imprévu et du non indispensable ? Quelle place accorder à ce flux continu d’information dans notre vie ? Faut-il tout lire ? Tout traduire ? Répondre, réagir etc. Et puis, comment devons nous, nous situer par rapport à cette masse d’information ? Face à…

Comment accélérer l’intégration de l’intelligence économique dans la culture d'entreprise au cours des grands rendez-vous du groupe : Anticiper les attentes, qu’elles soient exprimées ou non. A défaut prévoir une formulation de la demande ; Prévoir une logique de circulation des documents à remettre : type de documents, quelle priorité, à qui et à quelle date ? Attention à ne pas livrer des chiffres contradictoires aux différents interlocuteurs ; Rechercher dans vos réponses un équilibre entre les sources internes et externes. Il arrive souvent que les évaluations internes du marché ne correspondent pas exactement aux prévisions des analystes financiers. Adopter un chiffre commenté et accepté…

Nombreux ouvrages parlent avec compétences des rôles que le veilleur est appelé à jouer dans l’entreprise. Pour ma part j’insiste sur un seul point qui me paraît crucial. Le veilleur est responsable de « l’intégration de l’intelligence économique » dans l’entreprise. Il faut entendre par là qu’il doit impérativement répondre aux attentes des décideurs, lors des « grandes messes de l’entreprise ». Quelle que soit la forme qu’emprunte sa contribution, il faut qu’elle soit réelle et surtout utile. Les grands rendez-vous de l’entreprise regroupent les présentations annuelles ou semestrielles tels: le plan stratégique, le plan marketing, les études de marché, les mouvements de la concurrence,…

Prenons l’exemple d’une entreprise qui invite dix de ses salariés à participer à un forum, un salon ou une réunion commerciale de grande importance. Pour consigne, chacun des salariés est prié de rapporter deux bonnes idées rencontrées par jour et ce pendant toute la durée du forum c’est à dire quatre jours. Autrement dit, il est exigé de chacun des participants un total de huit bonnes idées pendant la totalité de son séjour en dehors de l’entreprise. Pour les dix salariés, cela fait un total de quatre-vingt thèmes à « importer » sans frais et pour l’entreprise la garantie d’un amortissement du…

Les dangers de dévoiler imprudemment des documents confidentiels sont une réalité qui échappe souvent aux scientifiques trop pressés de publier les résultats au mépris des règles élémentaires de sécurité de l’information. Une communication abusive portant sur une voie de recherche peut entraver les efforts de toute une équipe et retarder, voire empêcher l’exploitation d’un axe donné. J’ai encore le souvenir d’un chercheur à Boston qui au cours d’un dîner convivial, s’est laissé emporter par son enthousiasme technique et je le voyais révéler des confidences techniques qui auraient pu « antérioriser » ses brevets non encore déposés. Lorsque je l’ai interrompu pour qu’il n’aille…

L’intelligence économique n’est pas un concept abstrait. Elle doit trouver des applications immédiates, au service des entreprises. Les veilleurs assurant plusieurs tâches dans l’entreprise seront moins efficaces que ceux qui y consacrent l’entièreté de leurs efforts Les dirigeants qui s’interrogent inlassablement sur le coût et la rentabilité de leur système de veille font partie d’un passé révolu. Fini le temps des évolutions parallèles et des interrogations sur la rentabilité du système à mettre en place L’intelligence économique permet de se défendre pour ne pas se laisser surprendre par un adversaire réel ou potentiel. Il y va de la survie de…

La morale, fait référence aux valeurs générales du bien et du mal. L’éthique, englobe l’ensemble des principes moraux à la base de la conduite d’un individu. La déontologie se réfère à l’ensemble des règles et des devoirs qui régissent une profession, la conduite de ceux qui l’exercent, les rapports avec leurs clients et leurs publics. Enfin,  le droit fait référence aux notions de juste et d’injuste. Dans cette page, nous allons essayer de corréler notre conception de l’éthique avec l’attitude du veilleur par rapport à l’information. Nous nous situerons par rapport aux valeurs que nous avons décrit tout au long des…

Si nous hésitons à franchir le pas et à agir, c’est aussi parce que nous avons souvent l’impression que la tâche est tellement difficile et que l’effort à déployer va au-delà de nos moyens. Cet effort s’apparente à une succession d’actes héroïques pour arriver à surmonter tous les obstacles. Il faut continuellement inventer des solutions adéquates comme si nous ne pouvions pas nous baser sur les expériences réussies des autres et leur emprunter les recettes qui ont fait leurs preuves dans des cas similaires.  A force de tout inventer, réinventer, innover et changer, la tâche parait largement au-dessus de nos moyens…

Nous sommes engagés dans l'ère de « l'Information sans frontière », l'information disponible, d’accès facile, diffusée, partagée, multidimensionnelle, circulant à grande vitesse voire en temps réel, d’un pays à l’autre  et s'adressant à un nombre croissant d'individus dans un langage de plus en plus universel. L’information arrive en flux continu à domicile, sur notre lieu de travail et partout l’effort est fait pour mieux la recevoir, l’interroger et la diffuser. Notre environnement de travail se réduit à un bureau, un téléphone et un ordinateur. Les deux derniers véhiculant l’information dont plus personne ne peut se passer et encore moins nos entreprises. Comment ?…

Close