• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Archives de la catégorie : Intelligence économique

Dans l’entreprise, voilà encore une réunion qui s’organise. Certains y participent sans savoir pourquoi. L’agenda n’a pas été diffusé et aucune préparation n’est demandée à la plupart des participants. On se réunit pour se réunir. Une fois dans la salle de réunion, le temps de parole est réparti en fonction du niveau hiérarchique. Le dernier mot revient le plus souvent au plus haut gradé. Les dissidents ont intérêt à suivre ou du moins à ne pas faire cavaliers seuls. Cela a certes beaucoup évolué depuis quelques années. Le poids de la hiérarchie reste présent. Il peut aller jusqu’à freiner toute…

L’environnement concurrentiel dans lequel nous vivons nous impose une vigilance permanente et un suivi régulier de notre espace professionnel pour rester dans la course et répondre au mieux à l’attente de nos clients.  Mais pour vivre ou survivre dans notre univers concurrentiel pouvons-nous faire abstraction des valeurs morales et éthiques et nous procurer de l’information à n’importe quel prix ? Jacques vient rendre visite au Directeur Marketing d’une société concurrente à la sienne sans annoncer la couleur et dans l’espoir de tirer le maximum d’informations pouvant servir à sa propre entreprise. Son interlocuteur ne se doute de rien. Soudain, un…

1- N’apportez que la bonne information.  A chacun ce qu’il cherche. Ne faites pas du copier-coller en incluant des données sans importance que votre interlocuteur ne lira pas 2.   Votre information sera "évaluée dans son contexte". Les conditions dans lesquelles un événement a lieu sont indissociables de l'événement lui-même. Elles aident à comprendre ce qui se passe. 3.  En vous situant par rapport à l’environnement, le concurrent et le meilleur de la classe! Votre vitesse de progression doit toujours être comparée à la cinétique de changement de votre milieu, de vos concurrents et tout particulièrement le plus performant d'entre eux c'est…

En recherchant des synonymes de l’adjectif « étonné », les  différents dictionnaires rappellent qu’étonné peut être remplacé par, ébranlé, surpris, troublé, stupéfait, soufflé, abasourdi, effaré, et bien d’autres. Tous ces adjectifs  ont un point commun évident, celui de ne pas laisser indifférente la personne qui s’étonne. Lorsqu’un personnage ou un événement troublent l’ordre établi, qu’ils bouleversent ce que l’on a l’habitude de voir et nous surprennent, ils ne passent pas inaperçus et nous étonnent. Parce qu’un objet capte notre attention, nous en parlons autour de nous et par là, nous prolongeons l’émotion ressentie lors du premier contact avec l’objet de notre étonnement.…

A l’époque du « copier-coller », rien n’est plus facile que de balancer des centaines de pages à un collègue en réponse à sa question. Il ne pourra pas se plaindre. Il ne pourra pas non plus nous accuser de rétention de l’information. En « quantité », nous aurions rempli notre mission. Mais en termes de  « qualité » de l’information transmise, nous serions loin du compte. Les personnes habituées à lire des documents intéressants l’entreprise reconnaissent qu’en lecture parallèle, au-delà de 400 pages à lire par jour;  l’individu approche un niveau de saturation qui réduit significativement sa crédibilité. Imaginons un instant le temps que nécessite…

Notre  savoir double tous les sept ans. Un bagage culturel acquis entre cinq et vingt- deux ans ne garantit plus l’emploi à vie. En terminant ses études, le jeune diplômé prend conscience que les connaissances acquises en première année sont déjà obsolètes ; que tout est sans cesse à réapprendre dans un environnement qui n’en finit pas de changer. Une course est engagée et chacun d’entre nous doit impérativement adopter un rythme de changement et de maturation pour rester en phase avec le monde qui nous environne. Pour rester «  employable » le salarié, doit suivre l’évolution technologique avec le souci permanent…

Choisissez le bon coach ! Et obtenez des changements comportementaux visibles et mesurables Pierre Achard (Éditions Afnor) Un coaching prospectif : qui anticipe, les facteurs de réussite des individus, de l’entreprise et du milieu. Les changements survenus dans notre environnement personnel et  professionnel imposent de nouvelles acquisitions et des adaptations multiples. Il appartient au coach de préparer la personne qu’il accompagne à ses nouveaux défis L’accompagnement en entreprise se préoccupe avant tout du résultat.. Il prépare également l’avenir. Il oriente son apport  non seulement pour résoudre les difficultés ponctuelles du moment mais aussi celles à venir. En d’autres termes, l’accompagnement doit se…

La complexité à laquelle nous sommes confrontés n’épargne personne, y compris ceux ou celles qui feignent l’ignorer. Quelle que soit la difficulté du sujet à traiter, la réponse attendue doit tenir compte de l’état de l’art c’est-à dire des progrès enregistrés dans les domaines analysés. La réponse sera ainsi conforme aux avancées technologiques  et à la hauteur de l’attente de celui ou de celle qui la pose. Cette approche suppose la recherche bibliographique pour se mettre en phase avec ce qui se fait de mieux. Elle nécessite un recueil de l’information disponible et  l’analyse des données pour en faire une…

Se donner pour objectif d’être les premiers au bon moment est un défi réalisable à condition de chercher en permanence la simplicité dans un environnement a priori complexe. Trouver le partenaire qui apporte le complément nécessaire à notre gamme de produits est a priori simple. Trouver le meilleur partenaire dans le respect de notre stratégie et notre rentabilité est plus complexe. Il n’échappera à personne que la complémentarité stratégique, si elle se veut efficace, aura un coût et un risque que les décideurs définiront dans l’intérêt de l’entreprise. Prenons l’exemple d’une recherche orientée vers la saisie d’opportunités en provenance des…

Pour bien comprendre le cycle de maturation allant de la dépendance, à l’indépendance puis à l’interdépendance, nous prendrons volontiers l’exemple de la maturation de l’enfant dans son milieu naturel.L’enfant a besoin de parents pour l’accompagner dans sa croissance. Sa dépendance est en début de vie, à la fois besoin de survie et impératif de progression. A l’adolescence, l’intensité de la remise en cause personnelle va de pair avec la révision des idées admises, et obligatoirement la critique de ceux qui leur ont inculqué ces concepts, c’est à dire les parents. La dépendance cesse d’exister officiellement. Nous entrons dans l’indépendance de ceux…

Close