• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Archives de la catégorie : La résolution de problème

La « communication en cercle fermé » est celle qui se développe entre personnes partageant les mêmes opinions, qui échangent à longueur d’année, exclusivement entre eux, autour de thèmes qu’ils s’accordent à défendre.  Dans ces conditions, les valeurs et pratiques sont plutôt tournées vers des comportements arrogants, narcissiques, « insulaires », éloignés des préoccupations du consommateur et ne tenant pas compte de ce qui se dit dans leur domaine d’activité. Seules les idées « conformes » franchissent la porte de cette enceinte bien fermée. Leurs échanges « en cercle fermé » les rendent imperméables à tout apport externe. Ils s’appauvrissent en s’isolant et les idées qu’ils défendent deviennent…

Si vous voulez perdre à tous les coups, engagez avec votre interlocuteur un échange musclé ; riche en termes agressifs et émis sur un ton arrogant.  Si c’est la confrontation que vous recherchez, vous la trouverez. Mais dans votre agression, il  n’est pas dit que votre adversaire ne sera pas plus malin que vous. Conclusion, vous serez deux perdants : chacun croyant avoir marqué des points et au total, vous restez tous les deux au point de départ.  Ne critiquez pas haut et fort dans le but de l’humilier, de le confondre  et  de le faire reculer. Vous le mettez ainsi dans…

Un problème à moitié traité ne permet pas d’avancer, bien au contraire. Il laisse derrière lui un grand nombre d’interrogations qui restent sans réponse. Il vous obligera tôt ou tard à revenir sur les détails que vous n’avez pas traités. Tout problème à moitié réglé reste entier et en attente de solution. Dispersion, confusion et lourdeur se surajoutent aux difficultés de départ sans pour autant avancer dans les solutions à proposer. De même, on ne résout pas un problème en en créant un autre plus grand. Vous vous embarquez dans des questions annexes et sans importance aux dépens du problème…

Julie se trouve suffisamment laide pour perdre goût au contact avec les autres et se mettre en rupture avec elle-même. Une laideur souvent inventée de toute pièce et que ses proches qualifieraient volontiers d’imaginaire. En écoutant son entourage, l’on s’aperçoit que non seulement son physique tient la route mais qu’elle plait également à de nombreux prétendants. Alors, où est le problème ? Plaire à de nombreuses personnes n’est pas plaire à tout le monde et probablement pas à la personne que Julie désire attendrir. Le réflexe qui consiste à rechercher systématiquement la moindre asymétrie physique pour justifier l’éloignement voire le rejet…

Pour se compliquer la vie, il n’y a rien de plus simple que de se répéter à longueur d’année que cela ne va pas bien, que les catastrophes sont là, qu’il ne fait pas beau, que nous manquons de tout et que nous avons mauvaise mine. Plus l’information est douloureuse et plus elle est mise en évidence et reprise inlassablement par les médias. Dans ce contexte, un problème de plus dans ces chamboulements n’est pas de nature à éveiller notre enthousiasme pour le résoudre. Nous avons beau mettre  des œillères pour éviter de regarder la vérité en face et garder…

Il y a un  problème chaque fois que votre situation ou vos résultats  s’écartent de vos propres objectifs. Vous vouliez vous rendre à Strasbourg et par le hasard des routes annexes empruntées, vous vous retrouvez à Lille. Vous vous interrogez alors sur les raisons de cet écart. Plus votre situation s’éloigne du but recherché et plus le problème est important. Il y a problème, et c’est en le réglant que le résultat attendu sera au rendez-vous. Tant que vous ne savez pas exactement où aller et que faire de votre vie, les solutions que vous retiendrez resteront insuffisantes. Dans la…

Mon voisin de palier m’a puni. N’ayant pas répondu rapidement à sa demande ; il s’est senti négligé. A ses yeux je l’avais sous-estimé et cela suffisait pour me sanctionner. Sa démarche consistait alors à me priver de certains avantages sur lesquels il avait un droit de regard. Je serai ainsi dépossédé de cette pseudo-arrogance qu’il avait jugée insoutenable  et qui à mes yeux n'était qu'une vue de l'esprit. Je n’étais ni au courant de sa soif de vengeance, ni conscient du tort que j’avais causé. Après tout nous ne sommes que dans un vécu irrationnel qu'il entretenait par la pensée. Progressivement…

Un problème devient une opportunité de développement  lorsque la solution qu’il apporte nous rapproche de nos objectifs de vie. Autrement dit, il faut que  les efforts mis en route pour la résolution du problème viennent s’additionner aux efforts allant dans le sens de nos intérêts en cours et nous servent dans notre parcours de vie. De cette manière, l’expérience acquise en surmontant nos défis servirait à raccourcir la distance qui nous sépare du but à atteindre. Dans le cas contraire, nos efforts n’auront aucun impact sur notre avenir. Ils viendront  allonger la liste des tâches à faire,  sans laisser entrevoir…

Lorsque votre problème est bien défini, vous devez vous interroger sur un certain nombre de questions et tout particulièrement si vous devez intervenir,  à quel moment le faire et bien entendu, les pièges à éviter pour le résoudre. Une règle d’or à respecter : celle de ne pas vous attaquer à tous les problèmes qui se présentent à la fois.  Vous avez vos priorités. Battez-vous pour ce qui en vaut la peine. Ce qui est important plutôt que ce qui paraît urgent ; à moins qu’il soit à la fois important et urgent ! Dans toutes ces démarches vous respecterez deux consignes simples :…

Julie se trouve suffisamment laide pour perdre goût au contact avec les autres et se mettre en rupture avec elle-même. Une laideur souvent exagérée de toute pièce et que ses proches qualifieraient volontiers d’imaginaire. En écoutant son entourage, l’on s’aperçoit que non seulement son physique tient la route mais qu’elle plait également à de nombreux prétendants. Alors, où est le problème ? Plaire à de nombreuses personnes n’est pas plaire à tout le monde et probablement pas à la personne que Julie désire attendrir. Le réflexe qui consiste à rechercher systématiquement la moindre asymétrie physique pour justifier l’éloignement voire le rejet…

Close