• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Archives de la catégorie : Le changement

Ce qui motive et freine la plupart d’entre nous face au changement,  reste avant tout le sort que la décision de changer  nous réserve. Ce facteur  a été largement décrit par Eric Berne, psychiatre et créateur de l’analyse transactionnelle. Il traduit une préoccupation dominante affichée par toute personne amenée à changer. Celle-ci se préoccupe avant tout des conséquences du changement sur son quotidien et bien entendu celui des personnes qui lui sont proches. Cette préoccupation est présente dès l’annonce du changement. Elle déterminera l’intensité de son engagement ou au contraire sa résistance au changement. Tant que nous n’avons  pas de…

Certaines de vos expressions véhiculent un goût de défaite. “J’ai toujours été comme cela”, “ ça c’est moi”, “je ne sais pas faire autrement”, “je ne peux pas m’empêcher de réagir de la sorte”,” c’est ma nature” et puis, « je suis tel que je suis, à prendre ou à laisser ». Ces constats ont un point commun ; ils laissent prévoir que le comportement passé sera obligatoirement celui que vous adopterez demain. Voilà une possibilité ; elle possible, mais non obligatoire. Plus graves encore sont les références socioculturelles que vous sortez sans arrêt pour justifier votre comportement, votre immobilisme et votre démission face…

On attend d’une unité de recherche de préparer de nouveaux produits. Dans le même temps, les responsables marketing vont mettre ces produits sur le marché  pour générer un chiffre d’affaire suffisant et maintenir l’activité des différentes composantes de l’entreprise. L’idéal serait de programmer la mise au point et le lancement des nouveaux produits pour que le chiffre d’affaire de l’entreprise maintienne son rythme de croissance. Le cycle de vie classique d’un produit, d’un concept ou d’un service montre trois phases : la croissance ;la stagnation et la décroissance. Ce cycle est inéluctable. Il conduit à chercher à produire continuellement de nouveaux produits.…

Les certitudes affichées par les différentes religions sont transmises d’une génération à l’autre. On finit par ne plus s’interroger et encore moins chercher à comprendre. Rien n’y fait. Malgré l’énormité des affirmations, on continue à les admettre, à les justifier et surtout à les transmettre. Il y a parmi les valeurs culturelles une dont nous,  ne semblons pas pressés  d’intégrer: la rationalité. Les vérités enseignées par les différentes religions monothéistes sont souvent contradictoires.  Chacune des religions revendique tenir la vérité, sa vérité à l’exclusion bien entendu de celle des autres. Le divin aurait ainsi écrit ou dicté des textes qui…

A peine entrés en classe de troisième et peut-être bien avant, nos enfants passent plus de la moitié de leur temps scotchés à leurs tablettes et autres médias dans une dynamique qui n’est pas prête de marquer la moindre pause. Les statistiques nous apprennent qu’entre 12 et 17 ans, ils sont plus de 90% à avoir navigué sur les réseaux sociaux et plus de la moitié se connectent sur internet à partir de leur smartphones. Ces chiffres sont impressionnants quoique sous-évalués. Ils expliquent les raisons pour lesquelles, nos jeunes passent de moins en moins de temps avec leurs proches. Un isolement…

Il n’est pas de jour où l’on n’entende pas des voix nous dire à quel point il était nécessaire de réformer l’islam en France. Un consensus semble se dessiner autour du besoin de réforme. L’objectif affiché est celui de rendre l’islam de mieux en mieux compatible avec les lois et les valeurs occidentales. Certains vont jusqu’à présenter des formules magiques, proposer des chartes, ou demander des concessions. Hélas, toutes semblent se diriger vers ce que Lord Cromer, consul Britannique en Egypte de 1883 à 1907 disait, « l’islam réformé n’est plus l’islam ». La tâche est plus difficile qu’un simple tour de…

  S’il y a un sujet qui divise y compris les membres d’une même famille c’est bien celui des croyances religieuses. Au-delà des valeurs partagées, des racines communes et d’un vécu profondément interconnecté ; il suffit d’afficher un désaccord entre les croyances religieuses pour que tout s’assombrisse. La foi d'un être humain est sans doute l'attachement le plus fort qui soit. Elle s’inscrit dans un réflexe de survie que chacun développe au fil du temps. Elle cumule l’a priori, les irrationalités, les superstitions et les convictions que l’on décide d’adopter ; le tout, en l’absence de la moindre preuve objective justifiant nos…

Toute réflexion portant sur une vérité ressentie, démontrée ou proposée ne saurait rester indifférente à la culture, à l’histoire ni aux irrationalités qui nous ont imprégné tout au long de notre parcours de vie. Ce qui est vrai pour les uns n’est pas obligatoirement ressenti comme tel par les autres. L’évidence reconnue des uns ne semble pas enthousiasmer les autres et l’on aurait tort de sous-estimer la difficulté de convaincre chaque fois que la thèse à défendre va à l’encontre de la culture. Pour autant, il ne me parait pas prudent de dire qu’il y a plusieurs vérités car se…

L’action modifie un ou plusieurs éléments dans notre vie. Elle rompt plus ou moins rapidement avec notre routine. Elle nous conduit à un nouvel équilibre un peu ou totalement différent de celui qui l’a précédée. Ce constat explique  que l’on préfère parfois nous abstenir de toute action pour ne pas perdre cet état de confort ou statu quo dans lequel nous sommes plongés et qui finit par devenir notre quotidien. Ainsi, toute décision d’avancer et de changer sera suivie d’une cascade de réactions devant tôt ou tard avoir pour conséquence la rupture avec  notre routine pour passer dans un deuxième…

Nous avons de la sympathie pour cette tortue de La Fontaine. Elle « porte sa maison » sur le dos et par sa persévérance réussit un exploit inattendu ; celui de dépasser le lièvre. En même temps nous restons persuadés que son triomphe vient essentiellement de la maladresse de son concurrent. Que fait-il ? « Il s'amuse à toute autre chose ». Il prend du retard. Quand se décide-t-il à agir ? Quand il voit  que la tortue touchait presque au but.   Mais il « partit comme un trait » puisqu’il en avait les moyens. Malheureusement faute de synchronisation, « les élans qu'il fit furent vains ». Il aurait dû « partir…

Close