• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

Il n’est pas de jour où l’on n’entende pas des voix nous dire à quel point il était nécessaire de réformer l’islam en France. Un consensus semble se dessiner autour du besoin de réforme. L’objectif affiché est celui de rendre l’islam de mieux en mieux compatible avec les lois et les valeurs occidentales. Certains vont jusqu’à présenter des formules magiques, proposer des chartes, ou demander des concessions. Hélas, toutes semblent se diriger vers ce que Lord Cromer, consul Britannique en Egypte de 1883 à 1907 disait, « l’islam réformé n’est plus l’islam ». La tâche est plus difficile qu’un simple tour de…

La valeur intrinsèque de Mme Clinton ne fait aucun doute. Sa volonté affichée de gagner les prochaines élections est à plusieurs égards effrayante. Sa transformation physique, son faciès façonné par une chirurgie à la rescousse ne trompent personne. A la regarder de près, on a l’impression que son oreille gauche vibre au premier sourire. Elle affiche des dents blanches parfaitement alignées et non moins surfaites qui ont dû lui coûter les yeux de la tête. Pauvre Hillary ! se retrouver à la risée du monde pour régner cela inquiète et nous rappelle qu’il y a un moment où il faut laisser…

Ceux parmi nous qui optent pour la dépendance vis-à-vis de leur entourage, mettent leurs aptitudes en berne et seront  incapables de les exploiter pleinement. Leur soumission  les prive de leur authenticité. Ils  se contentent de véhiculer une image d’emprunt  transmise par l’autorité dont ils dépendent. Les travaux de Stanley Milgram menés entre 1960 et 1963 à l'université de YALE (EU) nous ont beaucoup appris sur le danger d’une dépendance aveugle vis-à-vis de la hiérarchie. Il s’agit d’un transfert passif de responsabilités par soumission à l’autorité. Nous encourageons à lire l'ouvrage de Stanley Milgram ou la synthèse de ses travaux. Elle est…

L’expérience d’une journée passée auprès de tout enfant handicapé est riche de signification et pleine de tendresse. Elle n’est pas pour autant reposante et par moments, elle déroute. Elle part du principe que tout est imprévisible. Elle rappelle en même temps l’importance d’anticiper et de prévenir pour que l’enfant ne soit pas surpris par une activité ou une personne inattendue. Lui dire ce qui se  fait, expliquer ce qui va se passer et autant que possible tracer la succession des événements devant aboutir à la réalisation de l’activité annoncée. Cet échange crée une  complicité affective dans une atmosphère où l’enfant…

Les associations  qui luttent contre l’islamophobie en France se déclarent préoccupées du non- respect des droits de l’homme et de l’inégalité de l’exercice des cultes dans notre pays. Les plus véhémentes d’entre -elles feraient mieux d’aller  se battre pour le respect des droits de l’homme et de l’égalité hommes-femmes en terre d’islam ; c’est là où se situe l’urgence. « Avant de regarder la paille qui est dans l’œil de la France, elles feraient mieux de se battre contre la poutre qui assaille et maintient le monde arabo-musulman dans  le chaos. Il n’y a pas d’islamophobie en France. Il y a,  et à…

Ne mettez pas vos enfants sous l’étendard d’une soumission à des données religieuses irrationnelles et interdisant toute critique. Les parents n’ont pas le droit d’enseigner des irrationalités à leurs enfants. Il s’agit d’un endoctrinement qui se fait à sens unique. Aucune contestation n’est alors autorisée. L’enfant reçoit l'information et l’interprétation qui va avec. Les parents sont ainsi rassurés. Il n'y aura pas de  résistance de sa part. Aucune dissidence n’est permise. C’est déjà au départ la dictature de la pensée unique et l’illusion d’une vérité partagée et non imposée. Les parents doivent s’interroger sur leur rôle pour apprendre à leurs enfants, le respect de…

Comme tous les autres êtres humains, les parents d'enfants handicapés luttent face à la charge anxieuse et les problèmes auxquels ils doivent faire face. Le handicap de leur enfant entraîne une pression nouvelle qui se surajoute aux contraintes qu’ils partagent avec tous les parents dont les enfants ne posent pas de problèmes particuliers. L'originalité des parents d'enfants handicapés vient du fait qu'ils vivent une expérience unique que les autres parents d'enfants normaux ne connaissent pas. Lorsqu’ils découvrent un dysfonctionnement qui touche leur enfant ; ils le vivent comme une crise. L’étonnement précède le choc à l’annonce du handicap. Cette phase peut…

Les amateurs de sensations fortes, d’imagination et de jeux vidéo ont de quoi se régaler devant la flambée de personnages venus d’ailleurs, de vaisseaux spatiaux et de combats interplanétaires. Certains y croient ; d’autres s’en accommodent. Tous deux entretiennent leurs fantasmes sans pouvoir apporter la moindre preuve de ce qu’ils vénèrent. Les croyances irrationnelles sont des affirmations émises et développées sans preuves concluantes et qui s’appuient essentiellement sur des a priori, des émotions et des interprétations. Elles parasitent nos pensées et envahissent notre quotidien. Certaines se transmettent d’une génération à l’autre et deviennent tellement ancrées dans nos cultures qu’il devient…

  S’il y a un sujet qui divise y compris les membres d’une même famille c’est bien celui des croyances religieuses. Au-delà des valeurs partagées, des racines communes et d’un vécu profondément interconnecté ; il suffit d’afficher un désaccord entre les croyances religieuses pour que tout s’assombrisse. La foi d'un être humain est sans doute l'attachement le plus fort qui soit. Elle s’inscrit dans un réflexe de survie que chacun développe au fil du temps. Elle cumule l’a priori, les irrationalités, les superstitions et les convictions que l’on décide d’adopter ; le tout, en l’absence de la moindre preuve objective justifiant nos…

La Vierge Mari est montée directement au ciel sans mourir. Voilà un dogme qu’il nous est demandé d’accepter sans comprendre, en évitant autant que possible de l’expliquer ou de le justifier. Là encore, le passage à la case rationnelle nous est interdit. L’évaluation du niveau de crédibilité de telles affirmations nous est proscrite. Il faut y croire, point à la ligne. L’absence de reliques attribuées à la Vierge Marie est signalée comme preuve indéniable de son passage direct de la vie au paradis. Elle serait morte, nous aurions trouvé des traces de sa mort. Nous sommes ainsi autorisés à conclure…

Close