• Plutôt responsables que victimes : la volonté d'agir et de changer
Menu du haut
  • Plutôt responsables que victimes :
    la volonté d'agir et de changer
  • PierreAchard.fr : un blog pour apprendre et encourager le partage

L’histoire qui suit a été rapportée par le Dr Timothy Quill. Le « Tchi-Tchi » était synonyme d’acharnement thérapeutique. Période où le malade impuissant subit les explorations les plus traumatisantes, avant que la mort ne vienne mettre un terme à ses jours. Ce débat reste certes d’actualité, il appelle à plus d’humilité dans l’approche des problèmes. Trois navigateurs échoués sur une île lointaine tombent aux mains d’une tribu primitive. Les sages de la tribu se réunissent pour sanctionner l’incursion inappropriée des étrangers sur leur terre ancestrale. Le chef de tribu accorde au premier la possibilité de choisir entre la mort…

L’univers est menacé par une force dévastatrice que rien n’arrête. L’humanité est prise au dépourvu. Il y va de notre survie à tous. Pour y faire face, les décideurs expérimentés se retrouvent entre eux et arrivent à la même conclusion. Un seul être reste capable d’affronter ce danger exceptionnel qui nous menace. Ce héros porte un nom. C’est lui que l’on contacte pour lui exprimer l’urgence de la situation. « N’y a t-il personne d’autre pour supporter ce lourd fardeau ? » Hélas, la réponse est négative car seul notre héros possède à la fois la force et l’expérience nécessaires.…

1- Notre Mission : Life-Map a pour mission de conseiller l’entreprise, d’accompagner et de former ses dirigeants et ses cadres pour les aider à intégrer toute la dimension de leur potentiel et de leurs responsabilités pour que leur performance se fasse harmonieusement dans leur intérêt et celui de l’entreprise. Cette démarche intègre la dimension internationale dans le respect des diversités interculturelles. Nous appliquons les techniques comportementales et cognitives dans la définition du programme d’accompagnement, sa nature et le suivi. 2- Méthodologie dans l'accompagnement et le coaching en entreprise: 1-    Nous commençons par un bilan personnel avec pour objectif de bien comprendre…

L’amour qui lie Georges à Aline sombre dans la routine. Le couple donne l’impression de  n’avoir plus rien à se dire. La télévision assure l’échange et prolonge l’ennui. Leur relation n’a plus l’enthousiasme du début de leur rencontre. Pourtant ils sont ensembles parce qu’il est bon de se retrouver et que le besoin  de vivre en couple est plus fort que tout.  A deux, ils  partagent un confort que ni l’un ni l’autre ne pourrait obtenir en restant seul. Le sexe aussi tient une place confortable puisqu’il cimente leur liaison et  renforce le sentiment d’exister à deux. Et puis Georges…

Dans « Le lion malade et le renard », Jean de La Fontaine raconte que le roi des animaux, malade, convoque l’ensemble des animaux à venir  s’enquérir de son état de santé. Tous sans exception pénètrent dans sa tanière sauf le renard qui, bien malin, s’aperçoit que de nombreuses traces de pas entrent dans la grotte mais curieusement qu’aucune n’en ressort. Ce constat l'invite  à la méfiance. Le renard anticipe alors la succession des événements s’il venait à entrer dans la tanière. Dans ces conditions, il préfère s’abstenir. Ainsi, il lui a suffi un mélange de méfiance et d’anticipation pour sauver sa…

Voilà ce qu’on peut lire en introduction de mon livre : Agir pour réussir : édition Maxima Dans la fable Conseil tenu par les Rats, Jean de La Fontaine nous rappelle que si nous sommes actifs lorsqu’il faut discuter, méditer, planifier, nous perdons subitement toute initiative au moment de passer à l’acte. Pour illustrer ce constat, il nous invite à assister au conseil tenu par les rats brutalisés et désireux d’en finir avec ce « diable » de chat, Rodilardus, qui les massacre sans pitié. Au cours du débat, les idées foisonnent et chacun y met du sien. La stratégie est désormais claire : il…

Pour qu’un médicament soit efficace, il faut que ses principes actifs ralentissent ou arrêtent la progression de la maladie. Tant que ces modifications n’ont pas lieu, il n’y a pas à proprement parlé d’efficacité intrinsèque du produit ingéré. Le produit est jugé inefficace.  Ce n’est pas pour autant qu’il sera dénué entièrement d’effets car même pharmacologiquement  inactif,  le médicament peut conserver  un effet subjectif réel. De nombreux témoignages montrent qu’avant même qu’un produit puisse agir, on a souvent la sensation d’une amélioration évidente qui ne peut s’expliquer par les mécanismes d’action du médicament ingéré. On parle alors d’effet placebo comme…

La première question qui vient à l’esprit est celle de nous demander s’il est vraiment nécessaire de changer.  Cette question est justifiée parce qu’elle suppose qu’en l’absence de raisons valables pour changer, il n’y a aucune raison pour nous de nous mettre à faire les choses différemment, à acquérir de nouvelles connaissances et bien d’autres efforts qui ne sont pas toujours simples à réussir. Egalement il ne paraît pas nécessaire de nous imposer de nouvelles contraintes qui vont à l’encontre de nos intérêts.  Et puis, est-il absolument nécessaire de remettre en questions certaines de nos habitudes et changer ? La réponse…

C’est le titre d’un ouvrage que j’ai rédigé avec Jean Pierre Bernat ;  un ami, grand, très grand ami. Jean Pierre est mort des suites d’une maladie  éprouvante. Elle  n’a pas réussi pour autant à atteindre par sa cruauté, ni sa bonté intrinsèque ni son regard tendre et accueillant. Cet ouvrage nous l’avons rédigé ensemble. Nous n’étions pas toujours d’accord entre nous mais nous savions qu’un travail rédigé à nous deux serait bien plus utile que si chacun d’entre nous le faisait de son côté. Nous nous retrouvions tous les soirs vers 20heures à mon domicile. Nous partagions un repas simple…

Il est fréquent d’assister à un débat télévisé regroupant un certain nombre de participants autour d’un thème d’une importance capitale pour les téléspectateurs. L’animateur est supposé établir des liens entre les personnes et de mener les échanges pour que l’émission soit utile et à la portée de tous. Le temps de parole est calculé ; alors chacun en profite pour avancer ses points de vue et il le fait souvent sans intégrer ce qui avait été dit au préalable. Ses commentaires ne répondent pas à la question posée. Les participants ne cherchent pas à  communiquer mais à se justifier. Brusquement le…

Close